La sécurité avant tout : astuces des experts AS-Motor pour tondre en pente | [FR] AS-Motor

La sécurité avant tout : astuces des experts AS-Motor pour tondre en pente

Tondre des pentes abruptes n’est pas une mince affaire, un défi qui met l’homme et la machine à rude épreuve. Les experts de la fabrique de tondeuses pour hautes herbes AS-Motor GmbH ont établi une liste de règles de base et d’astuces. En les respectant, effectuer de tels travaux deviendra plus simple, mais aussi plus sûr.

Les modes d’emploi des tondeuses sont des lectures obligatoires. Ils contiennent une multitude de renseignements importants, mais aussi des informations sur l’utilisation sûre et conforme aux dispositions de l’appareil. Elles peuvent aider à décider si une certaine tondeuse est adaptée à l’utilisation sur un terrain déterminé. Pour tondre en pente, les indications relatives à la stabilité transversalement à la pente des appareils méritent par exemple une attention particulière et doivent systématiquement être respectées. Si des spécificités mentionnées ici diffèrent du mode d’emploi, le mode d’emploi est toujours prioritaire.

Avant de commencer

Une attention accrue est impérative sur les pentes abruptes. En effet, si l’utilisateur dérape ou que la tondeuse bascule, un risque de blessures existe. Les travaux en descente sont toujours plus difficiles à maîtriser que les travaux en montée. Même lorsque l’on arrive plutôt bien à franchir une pente avec sa tondeuse, cela peut devenir problématique sur le chemin du retour si l’on ne possède pas l’équipement adéquat. Par conséquent, l’itinéraire en descente doit être planifié ou réfléchi dès le départ. En principe, seules des tondeuses dotées d’un entraînement et de freins doivent être utilisées pour travailler à partir de certaines inclinaisons. Les appareils avec entraînement de AS-Motor sont équipés d’un frein de sécurité, c’est-à-dire que : le relâchement du levier de propulsion bloque automatiquement le frein de stationnement, de telle manière que la tondeuse s’immobilise. Un blocage de différentiel, qui limite la vitesse en descente, n’est pas non plus un luxe ; il contribue fortement à la sécurité.

Astuce 1 : vérifier la tondeuse et le terrain

Certaines règles élémentaires de tonte s’appliquent partout, que le terrain soit ou non en pente : par exemple, un contrôle visuel doit toujours être effectué avant la mise en service d’une tondeuse afin de s’assurer de l’état impeccable et de la stabilité parfaite des lames, des jupes ou tôles de protection, des éléments d’entraînement et de fixation, ainsi que des câbles et des raccords de câbles. La surface à tondre doit être contrôlée avant d’être attaquée afin de déceler d’éventuels corps étrangers. Pierres, bâtons, fils et autres objets susceptibles d’être éjectés lors de la tonte doivent être éliminés. Trous, bornes, anciennes souches d’arbres, fosses de drainage, etc. peuvent donner lieu à des positions inclinées extrêmes non souhaitées de la tondeuse ou à des collisions avec les lames. Et notamment si une tondeuse ne dispose pas d’accouplement de lames, cela peut l’endommager. De tels endroits doivent donc être repérés et doivent être contournés avec une distance suffisante lors de la tonte.

Astuce 2 : inclinaison et qualité du sol

Sur une surface en pente, l’inclinaison et la qualité du sol sont importantes. Il existe aujourd’hui des applications pour smartphones permettant de déterminer l’inclinaison aisément, car sincèrement : en cas de limite de basculement à 21 degrés, qui peut évaluer avec précision si l’inclinaison est désormais de 19 ou de 23 degrés ? Idéalement, les tondeuses autoportées doivent de toute manière être équipées d’un inclinomètre. En pente, il est en outre essentiel de connaître la qualité du sol. En effet, s’il n’est pas stable, mais qu’il est meuble ou humide, il existe un risque plus important de glissement. Si une tondeuse devait glisser ou qu’elle devait menacer de basculer, une règle est essentielle : la lâcher immédiatement et ne pas tenter de la retenir ou de l’arrêter. En effet, le risque de blessures serait trop important.

Astuce 3 : travaux sur pentes extrêmes

Avec une inclinaison de 40 degrés env., on peut déjà parler à juste titre d’une pente extrême. Typiquement, les murs anti-bruit sont à peu près aussi abrupts. Marcher peut déjà s’avérer compliqué ici, et tondre encore bien plus. Pour les appareils utilisés ici, il existe parfois des accessoires qui améliorent la traction, comme par exemple des pneumatiques agricoles et/ou des pneus jumelés, des crampons ou des roues en aciers pour aider à monter. Les châssis à chenilles sur paliers oscillants, qui se déplacent proportionnellement l’un par rapport à l’autre, maintiennent un bon contact avec le sol.

En outre, les limites de fonctionnement exactes indiquées par le fabricant du moteur doivent être relevées dans les notices d’utilisation des tondeuses. Avec des tondeuses équipées de moteurs 4 temps, le système de lubrification peut se détacher en pente et endommager le moteur. Sur les moteurs 2 temps, ce risque n’existe pas. Par conséquent, ils sont idéaux pour les travaux sur des pentes extrêmes.

Astuce 4 : faire le plein

Règle de base pour la tonte en pente : faire le plein complet. En effet, notamment si la tondeuse n’est pas dotée d’une pompe à carburant, il peut arriver que le moteur s’arrête involontairement quand le moteur n’est plus alimenté en essence en cas de déplacement en travers de la pente, carburateur en haut et réservoir en bas.

Dans la pratique, il a en outre été prouvé que le carburant est plus aisément consommé dans son intégralité en pente dans des réservoirs se terminant en pointe en bas. En effet, avec des réservoirs plats en bas, l’essence n’arrive plus au robinet d’essence lorsque le niveau de fluide baisse à un moment donné dans une pente. En outre, les appareils AS-Motor sont en principe équipés d’une position de réserve de carburant. La réserve de carburant permet de sortir de la pente en toute sécurité pour faire le plein.

Lors du remplissage du réservoir, la tondeuse doit se trouver sur une surface plane. Le moteur et/ou l’échappement doivent refroidir suffisamment afin que le carburant ne puisse pas s’enflammer de manière autonome si un problème devait survenir durant le remplissage, ce qui doit du reste être évité autant que possible. La durée du refroidissement doit être relevée dans le mode d’emploi. Une surpression peut régner dans le réservoir. Par conséquent, le bouchon du réservoir doit être ouvert avec précaution afin que la pression puisse chuter lentement et que le carburant ne gicle pas.

Étant donné qu’il ne peut jamais être totalement exclu que le carburant vienne à manquer au beau milieu d’une pente, les freins mécaniques, qui fonctionnent alors même lorsque le moteur est à l’arrêt, sont essentiels sur les tondeuses. Cela s’applique particulièrement aux tondeuses autoportées.

Au-delà de ces astuces, les modes d’emploi des machines AS-Motor recèlent une multitude d’informations importantes. Ils peuvent être consultés sur les pages des produits du site Internet www.as-motor.fr. Sur la chaîne YouTube de AS-Motor, des vidéos dites «Vidéos sur la sécurité des produits» concernant différentes tondeuses peuvent être visionnées.